Critique de Cowboy Bebop: Let’s Jam

Cowboy Bebop n’est plus à présenter et reste un étalon du genre malgré les années. People who want to watch cute cartoons and target the genre, in order not to be able to get good results.

In turn, it must be so, which is very important Cowboy Bebop, c’est la environmental diversity, Jr. visuel. Nous faisant passer d’un bar à jazz nappé de rouge à une course poursuite dans l’espace entre vaisseaux mitrailleurs, de ruelles urbaines à la ghost in bowl à une baie littorale apaisante, de tranchées sableuses de guerre à l’intérieur baroque d’une grande cathédrale, son architecture fait toute la richesse intrinsèque d’une oeuvre protéiforme, quice au endblé traversé de rum. D’un ép episode à un autre, d’une scène à une autre, les lieux et les décors changeent, mutent, s’accumulent et s’additionnent sans qu’il y ait de fausses notes ou de fautes de gouts, dan ambiance “Blues” et punk. C’est passionnant de détails et de trouble en tout genre, avec cette fusion entre une modernité accrue (la cryogénisation) et les derniers vestiges d’une humanité tremblante (les VHS).

The agency of Ce Perpétuel Graphique is Australia in many species in Lesquels la série avance. Du film noir au space operadu western à la SF, du road movie aux film de gangsters, de la comédie au drame, Cowboy Bebop Tire Pictures The son of continuous motions, the elusive, mais qui fait tout le sel d’une série aux nombreux reflets. Screening of Sans jamais perdre conscience et sans jamais sortir de son. on pourrait croire que son histoire puisse stagner, qu’elle soit sans fil connecteur propre, qu’elle ne tienne que sur les épaules charismatiques et décontractées de ses personnages, ou qu’elle puisse s’ ette letipéiser composed From the hunt of primes to the research of brothers and aliens, a ring that could be Cowboy Bebop de partir à l’aventure, de quitter ce quotidien morne, de s’amuser en perdant l’équilibre, d’accentuer sa singularité puis d’aller et venir dans contées spatiales or terrestres inattendues. Que cela soit Pierrot le fou, Glen, Vicious, les Dragons rouges, le homard muté, Andy, Asimov, Julia et d’autres, la série ne manque pas d’antagonistes iconiques et variés qui feront avancer petite le récité.

Dans cette quête d’aventure et de virées cosmiques, l’animation de Shin’ichirō Watanabe y est pour beaucoup dans l’affranchissement et la renommée de la série. Chose qu’on retrouvera quelques années après, auprès du célèbre anime Samurai Champloo. Les deux séries ont commun cette Capité qua l’artiste à manier le chaud et le froid, de naviguer à sa guise, nous permettant de ressentir le vide et la complexité des protagonists afin de mieux les within une mise en scène intensely with violence. Les traits Portraitistes, le foisonnement des lieux, l’expressionnisme marqué de certains plans, la tension des enjeux, ces innombrables regarding fuyants font de Cowboy Bebop une épopée rugueuse qui ne laisse pas indifférent.

Dans les rouages ​​de cet équipage haut en couleur – le virevoltant Spike, la furie Faye, le téméraire et paternel Jet, un chien tout mignon et la jeune hackeuse Edward -, la série parle d’une humanité en édée parle obs (segment, capitalist, ecoscience, televisuil, galactic, de-gangs..) Mies Surtot des Sein des Solitaires, Mies en pes par le d’Estine au la porte de Labandon and others do not look at life and the other in the future dotted. Un passé difficult, oublié, amputé ou disimulé, souvent distrait et détruit par des amours contariés, à l’instar du premier épisode avec le personnage de Katrina and celui portant sur Alisa et Jet. Tout comme le matérialise Spike, étouffé par le fantôme de Julia et dont le rêve est d’épouser la mort, il n’est pas question de trouble un comfortable shelter ou un endroit où se sentir en sécurité, mais se sent et bien de vivant dans un monde comateux.

Cowboy Bebop – Bundy Anybody

Abstract: 2071. Suite à un accident sur la Lune, la vie sur la planète Terre est devenue is impossible. Les Humains ont dû partir, colonizer d’autres planètes. Cet exode a cré un chaos dans tout l’univers, laissant une totale liberté aux criminels les plus dangereux. Un vrai terrain de jeu pour les chasseurs de primes. Barmi cette: le Bebop, un vaisseau abritant Spike Spiegel et Jet …

Cowboy Bebop – Fiche Technique

Scénariste: Kiko Nobumoto
Resettlement: Shin’ichirō Watanabe
My League: 26 pieces (25 minutes)
Type: SF / western
Ranking date: 1998 (TV Tokyo)

Voir aussi

Leave a Comment

%d bloggers like this: